• Accueil
  • Nous contacter
  • Plan du site
  • A-
  • A
  • A+
CCBIR

Développement/Schéma territorial

Schéma territorial

Un schéma territorial de randonnée pour la Balagne (2007)

« Stimuler les flux dans l’espace et dans le temps, concevoir de nouvelles offres touristiques en toutes saisons », c’est ce à quoi s’attèle la Communauté de communes du Bassin de vie de l’Ile-Rousse qui a reçu délégation de maîtrise d’ouvrage de la part des Communautés de communes de Calvi-Balagne et di E Cinque Pieve di Balagna afin de mettre en œuvre du schéma territorial de randonnée en Balagne.
 
Ce document se compose d’un réseau de sentiers de randonnées qui parcourt la totalité de la Balagne, territoire rural s’étendant sur 944 km² du bord de mer à 2 525 mètres d’altitude avec plus de 21 000 habitants permanents.
 
Différents types de parcours sont proposés au travers de boucles de promenades, d’itinéraires de liaisons ou bien même de randonnées itinérantes. Ce sont près de 360 kms de sentiers qui sont mis à la disposition des Balanins et des touristes.
 
Débutés fin 2009, les travaux d’ouverture et de sécurisation se sont terminés en 2012.
« Ils sont des chemins de découvertes et d’agréments qui sont pour la plupart des itinéraires de communications ancestraux de villages à villages dont certains étaient totalement abandonnés depuis plusieurs décennies. Ils vont permettre de pouvoir irriguer les villages de Balagne et ainsi faire découvrir toutes les richesses patrimoniales, Culturelles qu’ils recèlent » indique Hyacinthe MATTEI, Président de la Communauté de communes du Bassin de vie de l’Ile-Rousse.
 
« Il est indéniable que cette action est, en ce qui concerne la Balagne, la clé de voûte afin d’initier et réussir un étalement de la saison touristique sur la totalité de l’année. Cette activité a différentes vertus pour un territoire dont le prtincipal est de participer à une meilleure répartition des flux sur l’ensemble de la Balagne et permettre la mise en valeur et la découverte du patrimoine naturel et bâti de nos villages» déclare le Président MATTEI.

 
Economiquement parlant des impacts directs et indirects sur les entreprises, moyens et petits commerces se sont créés.  Les travaux d’ouverture ont généré une pérennisation, voir pour certaines des entreprises attributaires des marchés, la création d’emplois. Cela a également augmenté, voir créé l’activité de prestataires de sport et loisirs (équestre, pédestre, vtt, quad).
 
L’entretien et la mise en produit dans tout ça ?
 
Tout comme elles l’ont fait pour les travaux d’ouverture, les trois Communautés de communes de Balagne se sont entendues pour confier la maitrise d’ouvrage de l’entretien des sentiers inscrits dans le schéma territorial de randonnée de Balagne à la Communauté de communes du Bassin de vie de l’Ile-Rousse. C’est l’Office de Pôle Touristique qui a en charge la mise en produit et la commercialisation de cet outil précieux pour le développement économique d’une micro région. Se sont à ce jour 13 fiches randonnées qui sont en vente dans les offices de tourisme de l’Ile-Rousse et Calvi.
 
Le coût de l’opération s’élève, pour les travaux d’ouverture, à 435 878€ H.T..
Le coût de l’opération pour la signalétique directionnelle et nominative s’élève à 57672.90€ H.T..
 
Précisons pour conclure qu’un tel projet n’aurait pu être réalisé sans le soutien financier de l’Etat, de la Collectivité Territoriale de Corse, du Conseil Général de la Haute-Corse et des trois Communautés de Communes de Balagne.


Un schéma territorial de randonnée pour la Balagne

« Stimuler les flux dans l’espace et dans le temps, concevoir de nouvelles offres touristiques en toutes saisons », c’est ce à quoi s’attèle la Communauté de communes du Bassin de vie de l’Ile-Rousse(1) au travers de la mise en œuvre du schéma territorial de randonnée en Balagne.

Dès 2003, certaines Communautés de communes, dont celle du Bassin de vie de l’Ile-Rousse, s'engagent dans la création d'itinéraires communautaires. En juin 2004 l’association du Pays de Balagne propose aux trois intercommunalités (Calvi-Balagne ; Bassin de vie de l’Ile-Rousse ; 5 Pieve di Balagna) l’adoption du cahier des charges d’un schéma territorial de randonnée visant à constituer une offre cohérente de qualité alliant le sport, la découverte et le patrimoine. L’élaboration du schéma débutera en début d’année 2005. Ce document se compose d’un réseau de sentiers de randonnées qui parcourt la totalité de la Balagne, territoire rural s’étendant sur 944 km² du bord de mer à 2 525 mètres d’altitudes avec plus de 20 000 habitants permanents. La proportion d’itinéraires se situant en zone de revitalisation rurale (ZRR) est de 85%.

Différents types de parcours seront utilisable dès cet été(2)  (VTT, équestre, pédestre) au travers de boucles de promenades, d’itinéraires de liaisons ou bien même de randonnées itinérantes. Ce sont près de 360 kms de sentiers qui seront mis à la disposition des Balanins et des touristes. Vous pourrez ainsi visiter le village ruiné de Casenove au dessus de Pietralba, la maison du bandit à Feliceto en partant par exemple de Santa-Reparata-di-Balagna ou bien même pour les plus aguerris traverser la haute Balagne en 6 étapes partant de Calenzana jusqu’à Pietralba.

Débutés fin 2009, les travaux d’ouverture se termineront au début du mois de juin 2010. « Ils sont des chemins de découvertes et d’agréments qui sont pour la plupart des itinéraires de communications ancestraux de villages à villages dont certains étaient totalement abandonnés depuis plusieurs décennies. Ils vont permettre de pouvoir irriguer les villages de Balagne et ainsi faire découvrir toutes les richesses patrimoniales, Culturelles qu’ils recèlent » déclare Hyacinthe MATTEI, Président de la Communauté de communes du Bassin de vie de l’Ile-Rousse.

(1) La CCBVIR à la maitrise d’ouvrage déléguée des deux autres intercommunalités de Balagne que sont Calvi-Balagne et E Cinque Pieve Di Balagna.
(2) Les parcours ne seront ni balisés, ni signalés pour la saison 2010.

La mise en œuvre d’un tel projet est une réponse souhaitée par les élus à au moins trois problématiques qui touchent notre micro région depuis maintenant plusieurs années, à savoir :

Les activités de loisirs proposées aux touristes mais également aux locaux sont peu nombreuses

L’étalement de la saison touristique se fait très timidement et surtout très difficilement

Dans une conjoncture économique morose, stabiliser, voir augmenter l’activité des entreprises insulaires

La randonnée est le support incontournable pour un territoire dans son offre touristique de pleine nature qui constitue un enjeu économique en terme d’attractivité touristique et d’étalement de la fréquentation en avant et après saison. Elle représente près de 30% de la demande de loisirs formulée aux guichets de offices de tourisme de Balagne.

« Il est indéniable que cette action est, en ce qui concerne la Balagne, la clé de voute afin d’initier et réussir un étalement de la saison touristique sur la totalité de l’année. Cette activité à différente vertu pour un territoire dont notamment de participer à une meilleure répartition des flux sur l’ensemble de la Balagne et permettre la mise en valeur et la découverte du patrimoine naturel et bati de nos villages. » déclare Olivier FRANCESCHINI, responsable de la conduite du projet à la CCBVIR.

« Economiquement parlant des impacts directs et indirects sur les entreprises, moyens et petits commerces sont en train de se créer. Les travaux d’ouverture génèrent une pérennisation, voir pour certaines des entreprises attributaires des marchés, la création d’emplois ». Cela va également augmenter, voir créer l’activité de prestataires de sport et loisirs (équestre, pédestre, vtt, quad).

« La suite logique à tout cela est l’installation de la signalétique et du balisage dès le début du mois de septembre afin de présenter aux promeneurs et randonneurs des chemins homogènes (codes couleurs du balisage, panneaux signalétiques directionnelle, nominative et totem dans chaque communes), plus lisibles et donc plus sûrs » précise Alain COLOMBANI, Assistant à Maitre d’Ouvrage de la CCBVIR.

1 - La CCBVIR à la maitrise d’ouvrage déléguée des deux autres intercommunalités de Balagne que sont Calvi-Balagne et E Cinque Pieve Di Balagna.
2 -  Les parcours ne seront ni balisés, ni signalés pour la saison 2010.

Sentiers de Balagne

Sentiers de Balagne

La mise en œuvre d’un tel projet est une réponse souhaitée par les élus à au moins trois problématiques qui touchent notre micro région depuis maintenant plusieurs années, à savoir :

Les activités de loisirs proposées aux touristes mais également aux locaux sont peu nombreuses

L’étalement de la saison touristique se fait très timidement et surtout très difficilement

Dans une conjoncture économique morose, stabiliser, voir augmenter l’activité des entreprises insulaires

La randonnée est le support incontournable pour un territoire dans son offre touristique de pleine nature qui constitue un enjeu économique en terme d’attractivité touristique et d’étalement de la fréquentation en avant et après saison. Elle représente près de 30% de la demande de loisirs formulée aux guichets de offices de tourisme de Balagne.

« Il est indéniable que cette action est, en ce qui concerne la Balagne, la clé de voute afin d’initier et réussir un étalement de la saison touristique sur la totalité de l’année. Cette activité à différente vertu pour un territoire dont notamment de participer à une meilleure répartition des flux sur l’ensemble de la Balagne et permettre la mise en valeur et la découverte du patrimoine naturel et bati de nos villages. » déclare Olivier FRANCESCHINI, responsable de la conduite du projet à la CCBVIR.

« Economiquement parlant des impacts directs et indirects sur les entreprises, moyens et petits commerces sont en train de se créer. Les travaux d’ouverture génèrent une pérennisation, voir pour certaines des entreprises attributaires des marchés, la création d’emplois ». Cela va également augmenter, voir créer l’activité de prestataires de sport et loisirs (équestre, pédestre, vtt, quad).

« La suite logique à tout cela est l’installation de la signalétique et du balisage dès le début du mois de septembre afin de présenter aux promeneurs et randonneurs des chemins homogènes (codes couleurs du balisage, panneaux signalétiques directionnelle, nominative et totem dans chaque communes), plus lisibles et donc plus sûrs » précise Alain COLOMBANI, Assistant à Maitre d’Ouvrage de la CCBVIR.

Sentiers de Balagne

Sentiers de Balagne

Et l’entretien dans tout ça ?

Tout comme elles l’ont fait pour les travaux d’ouverture, les trois Communautés de communes de Balagne se sont entendues pour confier la maitrise d’ouvrage de l’entretien des sentiers inscrits dans le schéma territorial de randonnée de Balagne à la Communauté de communes du Bassin de vie de l’Ile-Rousse. Il appartiendra à l’Office de Pôle Touristique de travailler à la mise en produit et à la commercialisation de cet outil précieux pour le développement économique d’une micro région.

Voici donc au travers de ce qui n’était au départ qu’une idée (devenue réalité) la possibilité de pouvoir enfin initier une réelle connexion entre les trois espaces principaux de la Balagne que sont le littoral, les villages et le Parc Naturel Régional de Corse, en résumé, faire découvrir la mer, les vallées et les montagnes balanines aux amoureux de beaux paysages.

Précisons pour conclure qu’un tel projet n’aurait pu être réalisé sans le soutien financier de l’Etat, de la Collectivité Territoriale de Corse, du Conseil Général de la Haute-Corse et des trois Communautés de communes de Balagne.